Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Jeudi 6 février 2014, environ 150 lycéens étaient rassemblé devant le lycée Pablo Neruda, après la sonnerie de 8h, à l'appel de la JC SMH. La direction du lycée avait, pour l'occasion, laissé le portail ouvert jusqu'après la sonnerie. Une cinquantaine d'entre eux ont ensuite formé un cortège qui a traversé Saint-Martin-d'Hères pour rejoindre la manifestation syndicale place de Verdun à Grenoble.

Les raisons du mécontentement sont nombreuses : manque évident d'enseignants (150 000 suppressions de postes en 10 ans), classes surchargés, etc... Cet abandon de l'enseignement publique est d'autant plus douloureux pour les jeunes issus des classes populaires, à qui les parents n'ont pas les moyens de payer un enseignement privé à 15000 euros par an! Jeunes Communistes, pour nous, l'enseignement doit être publique, gratuit, de qualité partout et pour tous!

A ceux qui répètent sans cesse que la jeunesse de ce pays est dépolitisé, qu'elle n'est pas responsabilisé, les lycéens de Pablo Neruda ont fait la démonstration du contraire. Ils ont choisi l'unité dans la lutte, à partir de leurs propres revendications, et plus globalement contre toutes les politiques d'austérité au service du capital.

"Ces politiques anti-sociales, de privatisation, de démantèlement des services publics, de mise à sac des acquis sociaux obtenus de hautes luttes, en bref l'application des directives de l'Union Européenne du capital, ne réservent rien d'autre à la jeunesse de ce pays qu'un avenir de misère, de chômage et d'exploitation. De l'autre côté, les cadeaux fait au patronat n'ont jamais pris de telle proportion. Le dernier en date, dans le cadre du "pacte de responsabilité", va encore permettre au grand patronat d'être exonérés totalement des cotisations liés à la branche famille de la Sécu, soit 35 milliards d'euros chaque année, sans contrepartie mis à part quelques vagues promesses!"

Par ailleurs, ces jours-ci, alors que l'extrême-droite envahit les rues, mise en avant par les médias et le gouvernement, ravivant les discours racistes pour détourner la colère populaire, les jeunes communistes continuent leur combat d'hier pour faire barrage aux fascistes et unir les jeunes dans les luttes.

Ces luttes doivent maintenant intensifier leur degrés de mobilisation et d'organisation! Ce mouvement était le point de départ de la construction de l'unité d'action des lycéens de Pablo Neruda. Chacun a pris conscience de la nécessité de s'organiser, de s'unir, et de lutter sur des positions de classes pour résister et faire reculer le gouvernement. La JC est l'outil pour cela, nous appelons donc les lycéens en s'en emparer en adhérant à la Jeunesse Communiste de Saint-Martin-d'Hères !

Les lycéens de Pablo Neruda en Lutte!

Les lycéens de Pablo Neruda en Lutte!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :